Itinéraire du voyage


Cet itinéraire a été créé à l'aide du site Le planificateur de voyages

mardi 13 décembre 2016

Camargüey

Après avoir passé une courte nuit dans un bus tantôt climatisé tantôt surchauffé, nous étions bien content qu'un taxi nous attende pour nous mener à la casa réservée par notre hôte à Santiago.

 
Camargüey

La ville nous semble agréable, avec plus de vélos et de motos que de voitures. Nous allons nous renseigner dans une agence pour savoir comment nous rendre à Santa Lucia. Le plus pratique est de prendre un taxi pour la journée. Mais pour limiter les frais, nous aimerions le partager. Coup de chance, alors que nous faisons la queue pour acheter des heures de connexion à internet, nous entamons la discussion avec deux écossais, Lucy et Frazer qui souhaitent aussi aller à Santa Lucia.
Le lendemain nous partons donc tous les 4 plus le chauffeur dans une vieille Moskvitch (comme une Lada mais en pire et plus petite) qui ne dépasse pas les 80km/h. La route est longue, on se fait doubler par les Ladas et les bus, mais on fini par arriver à la magnifique plage de sable blanc de La Boca.

La Boca
De l'autre côté de la plage, nous pouvons admirer des flamands roses dans la lagune.
Flamands roses

La température de l'eau est bonne mais malheureusement la visibilité est très mauvaise, il n'y a rien à voir en snorkeling. En revanche le coucher de soleil au dessus de la mer est magnifique.

Le retour en taxi fut un peu plus épique… au bout d'une trentaine de minutes et après avoir raconté nos précédents malheurs en voiture (grave erreur !) la voiture tombe en panne, plus d’accélération ! On est donc en panne au milieu de rien sur une route en pleine nuit…
Heureusement les Cubains sont toujours prêts à aider dans ces moments là et justement une voiture de location (donc une voiture récente !) qui passait par là s'arrête. Ne sachant pas comment réparer la voiture, ils sortent une corde et attachent les voitures avec moins de deux mètres entre elles ! Nous repartons donc tractés par la corde en serrant les fesses et en priant pour que la voiture devant n'ait pas à freiner. Non seulement nous sommes 5 dans la voiture sans ceinture mais en plus dans la voiture qui nous tracte ils sont 5 adultes et 2 enfants.

Mise en place de la corde
La voiture ainsi tractée roule à plus de 100km/h ! Le chauffeur n’est pas rassuré du tout, sa voiture n’ayant probablement jamais atteint une telle vitesse ! Il râle (ou prie...on n’a pas tout compris) en espagnol. Puis à un moment la corde fini par lâcher. Re-attachage, et re-lâchage quelques minutes plus tard... Finalement ils sortent du coffre une grosse sangle, avec des nœuds tous les 20cm, certes, mais une sangle beaucoup plus adaptée tout de même. Et c'est reparti.
Après une bonne heure à rouler comme ça, à un carrefour la voiture qui nous tractait doit aller à droite et nous a gauche. Ils détachent donc les deux voitures. La voiture de location prend encore deux personnes avec leurs cannes à pêche, ce qui porte le nombre de passagers dans la petite Kia Picanto à 7 adultes, 2 enfants et 2 cannes à pêche !
Notre voiture redémarre et repart, on ne sait pas trop par quel miracle, et réussira même à rouler sans encombre jusqu'à Camargüey, avec tout de même plus d'une heure de retard !

Prochaine destination: Trinidad ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire